2 - Roc d’Habran (commune de Sorges)

Où affleurent les calcaires dolomitiques   de l’Oxfordien supérieur (-150 Ma   env. - âge Jurassique)

Accès au site

Observation des calcaires dolomitiques   de l’Oxfordien supérieur (-150 Ma   env. - âge Jurassique)

Accès

La route N21 relie les bourgs de Sarliac-sur-l’Isle et Sorges. A mi-chemin environ, se trouve le lieu-dit Roc d’Habran.
Pour y venir depuis le site de Savignac-les-Eglises, le plus rapide est de prendre la route qui passe par le hameau de Bujadelle et qui relie les deux sites (carte de localisation). A la jonction avec la route N21, tourner à droite. Une aire de repos permet de stationner, à 700 m. Juste avant l’entrée de l’aire, sur le côté ouest de la route, un affleurement   dévoile ses calcaires.

Carte de localisation du site à visiter (© IGN, Convention N°0137/GIP ATGeRi)"
Carte de localisation du site à visiter (© IGN, Convention N°0137/GIP ATGeRi)

Localisation des affleurements décrits (© IGN 2009, Convention N°0137/GIP ATGeRi)"
Localisation des affleurements décrits (© IGN 2009, Convention N°0137/GIP ATGeRi)

Que voir ? Que conclure ?

Illustrations

Parcourez les affleurements   en cliquant sur les vignettes ci-dessous et découvrez les explications géologiques et interprétations hydrogéologiques.

Figure 1 : Panorama des calcaires dolomitiques

Figure 1 : Panorama des calcaires dolomitiques

Paléoenvironnement

Comme pour le Bajocien-Bathonien, ces calcaires se sont déposés dans un environnement de plate-forme marine peu profonde en zone interne. La transformation des sédiments par diagenèse a donné naissance à des assises dolomitiques, qui sont souvent les témoins de paléoenvironnements en marge du littoral.

Hydrogéologie

Ces calcaires et dolomies de l’Oxfordien constituent un bon réservoir, très fracturé, l’eau de la nappe circulant entre les blocs intensément fracturés et élargis en conduits karstiques.

En surface, les calcaires du Jurassique se caractérisent par une morphologie typiquement karstique (avens, dolines, hautes vallées sèches) et par un réseau hydrographique très peu dense.

Revenir en haut