5 - Affleurement du moulin des tours (commune de Barbaste)

Où affleurent les calcaires micritiques   lacustres   du Rupélien élevé (-30 Ma env. - âge Oligocène inférieur)

Accès au site

Observation des calcaires micritiques   lacustres   du Rupélien élevé (-30 Ma env. - âge Oligocène inférieur)

Accès

Dans le bourg de Barbaste, traverser à pied le vieux pont romain sur la Gélise, pour prendre la petite route, en rive droite, vers le sud, en direction de la route D930 menant à Nérac.
Pour y accéder en voiture, tourner à partir de la route de Lavardac. A mi-distance entre le pont et le premier virage à gauche, se dresse une petite falaise de calcaire en fond d’une zone de parking à voitures.

Carte de localisation détaillée du site à visiter (© IGN, Convention N°0137/GIP ATGeRi)"
Carte de localisation détaillée du site à visiter (© IGN, Convention N°0137/GIP ATGeRi)

Localisation des affleurements décrits (© IGN 2009, Convention N°0137/GIP ATGeRi)"
Localisation des affleurements décrits (© IGN 2009, Convention N°0137/GIP ATGeRi)

Que voir ? Que conclure ?

Observation des calcaires micritiques   lacustres   du Rupélien élevé (-30 Ma env. - âge Oligocène inférieur)

Figure 1 : Falaise du Calcaire de Nérac de l'Oligocène inférieur (Platel JP., 2014)

Figure 1 : Falaise du Calcaire de Nérac de l’Oligocène inférieur (Platel JP., 2014)

Paléoenvironnement

Ce calcaire s’est déposé au cours de la fin de l’Oligocène inférieur dans une zone de moyenne extension, séparée de celle identique du Calcaire de Monbazillac, au milieu de l’épaisse série des Molasses de l’Agenais. De rares gastéropodes y sont présents dans les bordures palustres du lac carbonaté.

Hydrogéologie

Ce niveau de calcaire, ici dénoyé à cause de l’encaissement de la Gélise, contient une nappe aquifère quand il devient captif vers l’ouest et peut localement présenter des caractéristiques intéressantes, surtout quand il est bien karstifié. Des débits de plus de 200 m3/h ont pu être obtenus dans certains forages, comme au nord de Pompogne. Des sources importantes le drainent aussi naturellement (Neuffonds à Casteljaloux - arrêt n°6 de la balade).

Revenir en haut