5 - Anciennes gravières (commune de Nerbis)

Accès au site

Observation des galets et graviers des alluvions du Würm (- 70 000 ans env. - Pléistocène supérieur - Quaternaire)

Accès

Tout le long de la vallée de l’Adour, de nombreuses gravières ont été ouvertes successivement dans ce secteur, mais seules quelques-unes montrent encore des talus de graves alluvionnaires. Celle de Nerbis se situe le long de la route D352 ; son entrée se trouvant à 1300 m environ du croisement de la route qui monte vers Mugron.

Carte de localisation du site à visiter (© IGN, Convention N°0137/GIP ATGeRi)"
Carte de localisation du site à visiter (© IGN, Convention N°0137/GIP ATGeRi)

Localisation des affleurements décrits (© IGN 2009, Convention N°0137/GIP ATGeRi)"
Localisation des affleurements décrits (© IGN 2009, Convention N°0137/GIP ATGeRi)

Que voir ? Que conclure ?

Observation des galets et graviers des alluvions du Würm (- 70 000 ans env. - Pléistocène supérieur - Quaternaire)

Illustrations

Parcourez les affleurements   en cliquant sur les vignettes ci-dessous et découvrez les explications géologiques et interprétations hydrogéologiques.

Figure 1 : Talus de graviers dans l'ancienne exploitation de Nerbis avec la nappe d'eau en niveau moyen, début juin (© Platel JP., 2015)

Figure 1 : Talus de graviers dans l’ancienne exploitation de Nerbis avec la nappe d’eau en niveau moyen, début juin (© Platel JP., 2015)

Géologie

Les alluvions des basses terrasses du Würm (notées Fx1 sur la carte géologique Tartas) constituent la majeure partie des dépôts récents qui forment la plaine alluviale, situés 2 à 3 m au-dessus du lit majeur actuel. Leur épaisseur est de 8 à 10 m. Ce sont des galets polygéniques de taille moyenne (8 à 10 cm d’allongement, mais l’on peut y rencontrer des éléments de 25 cm !) de natures très variées (quartz, quartzites, roches cristallines, grès, lydiennes et rares granitoïdes,…) surmontées par une faible épaisseur de sables grossiers puis par des limons.

Hydrogéologie

Le niveau de la nappe d’eau est très proche du sol en hiver (1 m environ). La période de vidange naturelle de la nappe se produit entre le mois d’avril et le mois d’octobre (plus bas niveau). La fluctuation saisonnière est de l’ordre de 1 à 2 m suivant la pluviométrie annuelle.

Revenir en haut