5 - Château de Cuzorn

Où affleurent les calcaires bioclastiques   jaunes karstifiés de plate-forme moyenne du Coniacien moyen (-87 Ma   env. - âge Crétacé supérieur)

Accès au site

Observation des calcaires bioclastiques   jaunes karstifiés de plate-forme moyenne du Coniacien moyen (-87 Ma   env. - âge Crétacé supérieur)

Accès

A partir de la route N710 qui va de Fumel à Sauveterre-la-Lémance, prendre la 3ème petite rue vers l’est, dans le bourg de Cuzorn, puis continuer une centaine de mètres jusqu’au pied de la falaise qui supporte les ruines du château.

Que voir ? Que conclure ?

Illustrations

Parcourez les affleurements   en cliquant sur les vignettes ci dessous et découvrez les explications géologiques et interprétations hydrogéologiques.

Figure 1 : Massif calcaire très karstifié du Coniacien moyen sous l'ancien château de Cuzorn (Platel JP., 2013)

Figure 1 : Massif calcaire très karstifié du Coniacien moyen sous l’ancien château de Cuzorn (Platel JP., 2013)

Géologie

Plus encore qu’au château de Bonaguil (arrêt n°4 de la balade), cette grande falaise permet de bien voir les particularités des massifs très karstifiés des faciès calcaires du Coniacien moyen, qui forment les étroites gorges de la Lémance (localement 20 m de hauteur environ), entaillées sur un kilomètre environ par deux méandres de la rivière avant son étalement à l’aval dans la plaine des formations de l’Eocène.
Cette même configuration en gorges à méandres se retrouve à Gavaudun, 5 kilomètres plus à l’ouest dans la vallée de la Lède ; elles y sont encore plus étroites, mais moins facilement visibles qu’à Cuzorn.
Des châteaux-forts ont été construits dans les deux sites, celui de Gavaudun étant nettement mieux conservé. Mais on voit encore le grand puits vertical du château de Cuzorn, probablement creusé en utilisant une fracture plus ou moins karstique.

Revenir en haut