dans les départements



Les nappes   d’eau souterraine sont surveillées dans le cadre du travail réalisé au sein des « réseaux de suivi ».

Concernant le suivi en continu des niveaux des nappes  , on distingue à la base deux types de réseaux :

  • le Réseau national de Contrôle et de Surveillance (RCS),
  • les Réseaux de Contrôle Départementaux (RCD).

Dans les départements de la région Aquitaine, différents organismes et collectivités sont mandatés par l’Etat pour surveiller le niveau des nappes  . Cela dépend du type de réseau et du département.

Le Réseau national de Contrôle et de Surveillance est géré en Aquitaine :

  • par le BRGM dans les départements de Gironde, Dordogne et Lot-et-Garonne, le BRGM étant mandaté par l’ONEMA [1] pour le faire,
  • par les Conseils départementaux dans les départements des Landes et des Pyrénées-Atlantiques.

Concernant les Réseaux de Contrôle Départementaux, l’Agence de l’Eau Adour-Garonne subventionne les Conseils départementaux mais selon les cas, la responsabilité des contrôles varie, revenant :

  • en Gironde, au BRGM mandaté par le Conseil départemental de Gironde,
  • dans les Landes, au Conseil départemental des Landes,
  • en Dordogne, au BRGM mandaté par le Conseil départemental de Dordogne,
  • dans les Pyrénées-Atlantiques, au Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques,
  • dans le Lot-et-Garonne, au BRGM mandaté par le Conseil départemental de Lot-et-Garonne.

Les rubriques ci-contre permettent de comprendre l’organisation de la surveillance quantitative des eaux souterraines   au sein de différents départements de la région, et d’accéder aux données ponctuelles :

  • pour les départements de Gironde, Dordogne et Pyrénées-Atlantiques, une carte interactive localisant les points d’eau de référence du suivi quantitatif des nappes   du département est consultable en ligne. Ces points d’eau appartiennent pour certains au Réseau national de Contrôle et de Surveillance (RCS) ; les autres constituent le Réseau de Contrôle Départemental (RCD). Les caractéristiques des stations de mesures et les chroniques piézométriques respectives sont accessibles via un lien avec les fiches ADES (portail national d’Accès aux Données sur les Eaux Souterraines  ) correspondantes.
  • pour les Landes, les bulletins de situation des aquifères   landais et les données issues des campagnes de surveillance des ressources en eau sont proposées, en lien avec le portail du Conseil départemental qui rassemble toutes ces données.
    Des cartes interactives localisent les points d’eau du réseau départemental et fournissent en ligne les fiches caractéristiques des stations de mesures comprenant les chroniques des niveaux de nappe  .

[1ONEMA - Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques

Revenir en haut