La Touvre / La Rochefoucauld

Cavités et remplissages de la nappe   karstique   de Charente (bassin   de la Touvre, La Rochefoucauld). Thèse Grégory Dandurand, 2011

Spéléogenèse par fantômisation, archives pléistocène et holocène, rôle de l’effet de site

Cette thèse est consacrée aux grottes et aux dépôts souterrains du grand bassin   karstique   charentais de la Touvre, la deuxième source   de France qui alimente Angoulême. Le premier objectif est de montrer que la série calcaire jurassique est affectée dans sa masse par le processus de fantômisation (altération isovolume) qui s’est produit pendant le Crétacé inférieur durant 45 millions d’années. Les preuves ont été apportées dans les carrières, les grottes et à partir des forages. La fantômisation de la roche explique la genèse des grottes labyrinthiques et permet d’expliquer que les grandes réserves aquifères   sont contenues principalement dans la roche devenue poreuse (circulation très lente) et secondairement dans des conduits karstiques   (circulation rapide). Cette conclusion est confirmée par l’analyse des courbes de tarissement de la résurgence   qui suggère une mauvaise karstification. Le deuxième objectif est l’étude de deux grands remplissages détritiques   situés dans les grottes de la Fuie et du Bois du Clos. L’étude géochimique, sédimentologique et minéralogique des dépôts a permis de caractériser les dynamiques hydro-sédimentaires et les conditions paléoenvironnementales, notamment entre les stades isotopiques marins 6 et 3, obtenus à partir des datations 14C et U/Th sur les stalagmites de la grotte du Bois du Clos.
L’imagerie chimique par fluorescence X met en évidence des niveaux carbonatés, apportant une preuve supplémentaire de la spéléogenèse par fantômisation.
Enfin l’étude comparée des séquences spéléologiques et archéologiques régionales rend compte du rôle des paramètres locaux et régionaux, mais aussi des facteurs globaux au niveau paléoclimatique.

Les sources de la Touvre. L'un des trois principaux exutoires, le Font de Lussac, s'ouvre sur la gauche au premier plan. En haut, en période de crue, cliché R. Maire 25/03/2007. En bas, en étiage, cliché B. Losson 16/09/2011."
Les sources de la Touvre. L’un des trois principaux exutoires, le Font de Lussac, s’ouvre sur la gauche au premier plan. En haut, en période de crue, cliché R. Maire 25/03/2007. En bas, en étiage, cliché B. Losson 16/09/2011.

Lien vers la thèse

Revenir en haut

3- Karsts jurassiques et crétacés de la bordure nord-est du bassin sédimentaire (à l’affleurement et sous couverture)