Le potentiel géothermique en Aquitaine

Le bassin   Aquitain représente, après le bassin   Parisien, la deuxième ressource d’énergie géothermale en France métropolitaine, mais reste actuellement sous-exploité.

Où sont les sites géothermiques ?

©BRGM"
©BRGM

Les opérations de géothermie connues en Aquitaine se concentrent principalement autour de trois pôles, mais des projets « isolés » prennent de l’importance :

  • le pôle le plus ancien concerne le thermalisme (Saint-Paul-les-Dax, Dax, Mont-de-Marsan, Hagetmau, Préchacq-les-Bains, Eugénie-les-Bains) et l’exploitation de salines (Dax) dans les Landes, et à Salies-de-Béarn dans les Pyrénées-Atlantiques. Certains des forages existants ont été, par la suite, utilisés pour le chauffage des bâtiments ;
  • le deuxième pôle inclut les stations thermales des Pyrénées-Atlantiques (Eaux-Chaudes, Eaux-Bonnes, Cambo-les Bains, Lurbe-Saint-Christau…) ;
  • un troisième pôle s’étend sur le territoire de Bordeaux Métropole. Ces forages assurent le chauffage d’une partie des bâtiments du quartier Mériadeck (Bordeaux), de la cité de Saige (Pessac), de la Base Aérienne 106 (Mérignac) et d’une piscine dans le quartier de la Benauge (Bordeaux), ainsi que la fourniture en eau chaude de la piscine universitaire de Pessac-Stadium (Pessac) ;
  • enfin, plus récemment, un ancien forage pétrolier au Teich a été réhabilité pour un usage en pisciculture, et le chauffage de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de Bayonne a été assuré par une installation de géothermie très basse énergie.

Comment déterminer le potentiel géothermique d’un site ?

Dans le cadre du développement des énergies renouvelables, le Conseil Régional d’Aquitaine, l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Énergie) et le BRGM, avec le concours financier du FEDER (Fonds Européen de Développement Régional), ont décidé de réaliser un outil d’aide à la décision permettant de déterminer l’exploitabilité locale des aquifères   (nappes   d’eau souterraine) pour alimenter une installation géothermique très basse énergie, type pompe à chaleur eau - eau (concerne tous types d’utilisateurs) et basse énergie (concerne essentiellement les collectivités et les entreprises).

Cet outil se présente sous forme d’un atlas regroupant les informations compilées pour seize aquifères  .

©BRGM"
©BRGM

L’atlas permet d’afficher, en tout point du territoire de la région (lorsque les données disponibles le permettent), le potentiel géothermique des aquifères  , en vue d’une utilisation très basse énergie ou basse énergie.

La carte de l'Aquitaine ©Géothermie-Perspectives"
La carte de l’Aquitaine ©Géothermie-Perspectives

Des informations complémentaires, d’ordre hydrogéologique (aquifère   concerné, gamme de débits exploitables, profondeur de l’aquifère  , température), hydrochimiques (lorsqu’elles peuvent provoquer des problèmes de corrosion ou d’encroûtement de l’installation) ou règlementaires (présence d’un forage d’alimentation en eau potable   captant le même aquifère   à proximité) sont également fournies pour chaque maille d’interrogation (de taille 500 m x 500 m).

Exemple

On peut rechercher les informations par commune et accéder ainsi aux fiches récapitulatives du potentiel géothermique.

http://www.geothermie-perspectives.fr/fiches/gth_fiche.php?list=GTH_AQI_TBE&x=414148.00071158&y=6422804.1387008

Cependant, l’échelle de réalisation de l’atlas étant régionale, la seule analyse de ces données ne peut et ne doit pas se substituer à une étude de faisabilité, portant sur une zone délimitée (comme la parcelle cadastrale), par des bureaux d’études compétents.

par P. Durst - BRGM Orléans

Pour en savoir plus

  • rapport de référence BRGM/RP-59761-FR : Durst P., Ayache B., Saltel M., Abou Akar A. avec la collaboration de Platel JP. (2011). Outil d’aide à la décision en matière de géothermie très basse et basse énergie en région Aquitaine - Atlas du potentiel géothermique des aquifères - Rapport final. BRGM/RP-59761-FR. 175 p., 87 fig., 11 ann.

Revenir en haut