4 - Affleurement d’Ascapot (commune de Barbaste)

Où affleurent les calcaires micritiques   lacustres   de l’Aquitanien inférieur (-23 Ma env. - âge Miocène inférieur)

Accès au site

Observation des calcaires micritiques   lacustres   de l’Aquitanien inférieur (-23 Ma env. - âge Miocène inférieur)

Accès

La route D655 longe la petite vallée du Larebuson qui se jette dans la Gélise à Barbaste. Au bourg de Lausseignan, prendre vers le nord la petite route qui remonte le ruisseau de Baillard (en direction de Xaintrailles). Quelques centaines de mètres après le pont, ce ruisseau est encaissé dans une petite falaise de calcaire que l’on peut toucher près d’Ascapot.

Carte de localisation détaillée du site à visiter (© IGN, Convention N°0137/GIP ATGeRi)"
Carte de localisation détaillée du site à visiter (© IGN, Convention N°0137/GIP ATGeRi)

Localisation des affleurements décrits (© IGN 2009, Convention N°0137/GIP ATGeRi)"
Localisation des affleurements décrits (© IGN 2009, Convention N°0137/GIP ATGeRi)

Que voir ? Que conclure ?

Observation des calcaires micritiques   lacustres   de l’Aquitanien inférieur (-23 Ma env. - âge Miocène inférieur)

Illustrations

Parcourez les affleurements   en cliquant sur les vignettes ci-dessous et découvrez les explications géologiques et interprétations hydrogéologiques.

Figure 1 : Petite falaise de calcaire blanc, en bordure orientale du ruisseau de Baillard (Platel JP., 2014)

Figure 1 : Petite falaise de calcaire blanc, en bordure orientale du ruisseau de Baillard (Platel JP., 2014)

Géologie

La rive gauche du ruisseau est sub-verticale sur plus de 5 m, au niveau d’une assise de calcaire lacustre blanc-ocre assez massif (figure 1). On y observe des niveaux bréchifiés et des remplissages calcitiques millimétriques (« bird-eyes ») de la porosité initiale.

Paléoenvironnement

Cette formation calcaire s’est déposée dans la très vaste dépression continentale endoréique [1] qui recouvrait une grande partie du Lot-et-Garonne au début de l’Aquitanien. Les eaux très bicarbonatées y ont déposé de fortes accumulations de calcaire, et des gastéropodes y vivaient sur les bordures marécageuses du lac.

Hydrogéologie

La karstification et une certaine porosité existent dans cette assise de calcaire, qui contient une nappe d’eau qui alimente localement le ruisseau de Baillard. Quand elle est captive plus au sud-ouest, la nappe du Calcaire Blanc peut être exploitée par forages, mais la productivité y reste cependant assez faible.

Revenir en haut