7 - Anciennes gravières du Barrat et de Conte (commune de Cauna)

Accès au site

Observation des galets et graviers des alluvions du Würm (- 70 000 ans env. - Pléistocène supérieur - Quaternaire)

Accès

Sortir de Souprosse, par le sud, en direction de Goudosse. Arrivé au hameau de Goudosse, tourner vers l’est, en direction de Cauna et poursuivre sur 2,9 km environ jusqu’à un croisement au niveau du vallon du ruisseau de Barrat.
Ou bien sortir de Cauna par le sud, en direction de Goudosse. Poursuivre sur 2,2 km environ jusqu’au croisement au niveau du vallon du ruisseau de Barrat.
Prendre alors la petite route en direction du sud vers Conte. Les grandes gravières en eau sont visibles au bout de 600 m environ.

Carte de localisation du site à visiter (© IGN, Convention N°0137/GIP ATGeRi)"
Carte de localisation du site à visiter (© IGN, Convention N°0137/GIP ATGeRi)

Localisation des affleurements décrits (© IGN 2009, Convention N°0137/GIP ATGeRi)"
Localisation des affleurements décrits (© IGN 2009, Convention N°0137/GIP ATGeRi)

Que voir ? Que conclure ?

Observation des galets et graviers des alluvions du Würm (- 70 000 ans env. - Pléistocène supérieur - Quaternaire)

Illustrations

Parcourez les affleurements   en cliquant sur les vignettes ci-dessous et découvrez les explications géologiques et interprétations hydrogéologiques.

Figure 1 : Galets polygéniques de la terrasse alluviale du Pléistocène supérieur (© Platel JP., 2015)

Figure 1 : Galets polygéniques de la terrasse alluviale du Pléistocène supérieur (© Platel JP., 2015)

Géologie

Entre Saint-Sever et Mugron, le cours de l’Adour a été très méandriforme pendant le dépôt des alluvions du Würm, correspondant aux basses terrasses (noté Fx sur la carte géologique Mont-de-Marsan).
Comme dans les gravières de Nerbis et de Lesplaces, les alluvions constituent la majeure partie des dépôts récents de la plaine alluviale, situés 2 à 3 m au-dessus du lit majeur. Leur épaisseur est de l’ordre de la dizaine de mètres. Ces alluvions sont constituées de galets polygéniques de taille moyenne (8 à 10 cm d’allongement) avec de rares gros éléments, de natures variées (quartz, quartzites, roches cristallines, gneiss et granites, grès, lydiennes,…), emballés dans une matrice sablo-graveleuse.

Revenir en haut