7 - Carrière de La Plaine (commune de Veyrines-de-Domme)

Où affleurent les calcaires micritiques   du Tithonien (-147 Ma   env. - âge Jurassique) recouverts en discordance   par les calcaires crayeux du Turonien inférieur (-93 Ma   env. - âge Crétacé)

Accès au site

Observation des calcaires micritiques   du Tithonien (-147 Ma   env. - âge Jurassique) recouverts en discordance   par les calcaires crayeux du Turonien inférieur (-93 Ma   env. - âge Crétacé)

Accès

Pour aller à la carrière de la Plaine, venant de la vallée du Céou (ville de Castelnau-la-Chapelle), prendre vers l’ouest, à Pont de Cause, la route D50 menant à Veyrines-de-Domme, qui s’élève en serpentant dans le thalweg de Combe Longue. Après un peu plus de 3 kms, la petite carrière abandonnée se trouve au nord de la route au milieu de petits virages. Attention pour garer un véhicule, il vaut mieux le faire quelques centaines de mètres plus bas.

Pour aller à la bulide de Vézac, tourner dans un petit chemin de terre au milieu de la route D57 qui traverse la vallée de la Dordogne entre les châteaux de Castelnau et de Marqueyssac. Les sources bulides se trouvent à 350 m environ de la route.

Carte de localisation du site à visiter (© IGN, Convention N°0137/GIP ATGeRi)"
Carte de localisation du site à visiter (© IGN, Convention N°0137/GIP ATGeRi)

Localisation des affleurements décrits (© IGN 2009, Convention N°0137/GIP ATGeRi)"
Localisation des affleurements décrits (© IGN 2009, Convention N°0137/GIP ATGeRi)

Que voir ? Que conclure ?

Observation des calcaires micritiques   du Tithonien (-147 Ma   env. - âge Jurassique) recouverts en discordance   par les calcaires crayeux du Turonien inférieur (-93 Ma   env. - âge Crétacé)

Paléoenvironnement  

Les calcaires laminés du Tithonien correspondent à une sédimentation de vasière très peu profonde et de vaste extension (Aquitaine nord), régulièrement exondée en fonction des saisons et/ou des marées, soumise épisodiquement aux influences du large (Ammonites). Des Ptérosaures [1] parcouraient régulièrement ces faciès   d’estran, comme dans le célèbre site de Crayssac dans le Lot.

Alors que la transgression   cénomanienne n’a pas atteint cette partie orientale du Bassin   d’Aquitaine, une phase de sédimentation de plate-forme carbonatée nettement marine envahit le bassin   pendant le Turonien inférieur. Très rapidement ces faciès   fins de plate-forme externe s’accumulent sur un vaste territoire qui a dépassé largement vers l’est les limites d’érosion de la formation.

Illustrations

Parcourez les affleurements   en cliquant sur les vignettes ci-dessous et découvrez les explications géologiques et interprétations hydrogéologiques.

[1Dinosaures volants

Revenir en haut