7 - Site du Pont Pourquey (commune de Saucats)

Téléchargez la balade

Accès au site

Observation d’une coupe géologique sous la forme d’une falaise de 5 mètres, à l’aplomb du vallon du Saucats.

Accès

Depuis le centre de Saucats, emprunter la route D108 en direction de Le Barp. A la sortie du bourg, sur la droite, un chemin (route de Lassime) mène à une aire de stationnement pour les véhicules. Se rendre à pied sur le site du Pont Pourquey (à l’est du parking).

Voir aussi le plan des sites à l’arrêt n°4.

Carte de localisation du site à visiter (© IGN, Convention N°0137/GIP ATGeRi)"
Carte de localisation du site à visiter (© IGN, Convention N°0137/GIP ATGeRi)

Localisation des affleurements décrits (© IGN 2009, Convention N°0137/GIP ATGeRi)"
Localisation des affleurements décrits (© IGN 2009, Convention N°0137/GIP ATGeRi)

Que voir ? Que conclure ?

Observation d’une coupe géologique sous la forme d’une falaise de 5 mètres, à l’aplomb du vallon du Saucats.

Généralités

Le site historique de la réserve naturelle géologique de Saucats - La Brède, situé en rive gauche du Saucats et aujourd’hui inaccessible, était très connu et très fréquenté dans le département de la Gironde. Depuis le siècle dernier, il a fait l’objet de nombreuses fouilles et études.
Le site aménagé de nos jours est une falaise de 5 mètres, de faluns ou de sables calcaires très fossilifères, le long du Saucats, en amont du site historique. La macrofaune, très abondante, a des ressemblances notables avec une faune actuelle sénégalaise. Des ossements d’oiseaux appartenant aux ordres des palmipèdes et des échassiers (Procellornis, Plotornis, Sula), des fragments de carapaces de tortues, mais également des fossiles plus marins de poissons (restes de dents de barracudas, dorades), d’oursins (fragments de tests) et crustacés (pinces), laissent présumer l’existence d’une côte avec de petits golfes où s’accumulaient ces restes d’animaux.
Le cortège de minéraux lourds étudiés est comparable à celui rencontré dans l’Aquitanien, avec des grenats, des staurotides et des sphènes. Il faut noter la présence d’illite, de montmorillonite et quelques traces de kaolinite. La fraction comprise entre 160 µm et 50 µm est riche en muscovite et contient en plus faible quantité de la biotite et de la chlorite. Des niveaux, situés non loin du site aménagé, montrent un falun dont les coquilles sont recouvertes d’un dépôt de pyrite. Ces niveaux, très fouillés dans le passé, ont une sensibilité particulière.

Illustrations

Parcourez les affleurements   en cliquant sur les vignettes ci-dessous et découvrez les explications géologiques et interprétations hydrogéologiques.

Revenir en haut