8 - Affleurements de Villotte (commune de Varès)

Où affleurent les sables gréso-argileux de la partie supérieure des Molasses du Fronsadais (-33 Ma env. - âge Oligocène inférieur)

Accès au site

Observation des sables gréso-argileux de la partie supérieure des Molasses du Fronsadais (-33 Ma env. - âge Oligocène inférieur)

Accès

Depuis la route N113, tourner vers Fauillet (entre Marmande et Tonneins) pour remonter la vallée du Tolzac par sa rive droite. Dans le secteur de Villotte, des talus de la route font affleurer, quand ils sont récemment rafraîchis, les molasses que l’on peut voir aussi en remontant dans le coteau en bordure du bois et en plusieurs endroits vers Gal de Cambes.

Carte de localisation détaillée du site à visiter (© IGN, Convention N°0137/GIP ATGeRi)"
Carte de localisation détaillée du site à visiter (© IGN, Convention N°0137/GIP ATGeRi)

Localisation des affleurements décrits (© IGN 2009, Convention N°0137/GIP ATGeRi)"
Localisation des affleurements décrits (© IGN 2009, Convention N°0137/GIP ATGeRi)

Que voir ? Que conclure ?

Observation des sables gréso-argileux de la partie supérieure des Molasses du Fronsadais (-33 Ma env. - âge Oligocène inférieur)

Illustrations

Parcourez les affleurements   en cliquant sur les vignettes ci-dessous et découvrez les explications géologiques et interprétations hydrogéologiques.

Figure 2 : Détail d'un talus gréseux, près de Gal de Cambes (Platel JP., 2014)

Figure 2 : Détail d’un talus gréseux, près de Gal de Cambes (Platel JP., 2014)

Paléoenvironnement

Après le dépôt des formations fluviatiles à faciès sablo-gravelo-argileux de l’Eocène inférieur et moyen, le comblement du bassin s’accélère à la suite de la surrection des Pyrénées. A partir de l’Eocène supérieur basal, tout le secteur est occupé par une très vaste plaine alluviale marécageuse, à dépôts argilo-silteux, parcourue par des cours d’eaux divagants, charriant des sables feldspathiques. Les chenaux sablo-gréseux à stratifications obliques sont typiques du membre supérieur de la formation des Molasses du Fronsadais, partie dont le dépôt s’est fait au tout début de l’Oligocène.

Hydrogéologie

En termes d’hydrogéologie, quand les sables du membre supérieur des Molasses du Fronsadais sont peu argileux, une nappe d’eau est préférentiellement contenue dans cet aquifère à porosité matricielle. Elle est supportée par les membres moyen et inférieur, très argileux, de la formation molassique, correspondant à un aquitard [1] très imperméable, puissant régionalement de plusieurs dizaines de mètres.

Revenir en haut