2 - Source des Eschourdes (commune de Donzacq)

Où l’on observe une source   dont les eaux proviennent d’aquifères   du Crétacé supérieur à l’Éocène

Accès au site

Observation de bassins sources dont les eaux proviennent d’aquifères  , de l’époque Crétacé supérieur à l’époque Éocène

Accès

Depuis le bourg de Donzacq, emprunter la Rue des Sources, qui descend, puis, quelques centaines de mètres après, la première route à gauche : le Chemin des Eschourdes. Pour se rapprocher au plus près de la source  , se garer avant que la route ne remonte.

Que voir ? Que conclure ?

Observation de bassins sources dont les eaux proviennent d’aquifères  , de l’époque Crétacé supérieur à l’époque Éocène

Illustrations

Parcourez les affleurements   en cliquant sur les vignettes ci dessous et découvrez les explications géologiques et interprétations hydrogéologiques.

Figure 1 : Argiles bariolées dans le diapir de Bastennes-Gaujacq

Figure 1 : Argiles bariolées dans le diapir de Bastennes-Gaujacq

Géologie

Le diapir de Bastennes-Gaujacq forme une dépression circulaire d’environ 5 km de diamètre. Il est dit extravasé, car érodé à l’intérieur. L’érosion quaternaire a installé un réseau alluvionnaire au cœur de la structure. Le diapir est essentiellement constitué d’argile versicolore (présentant plusieurs couleurs juxtaposées, voire des changements de couleurs), encore appelée argile bariolée, et de gypse (roche salifère d’origine évaporitique).
Par endroit, des lames d’ophite traversent la structure jusqu’à la surface.

Revenir en haut