5 - Affleurement de Tartas (commune d’Arue)

Où affleurent les grès roux fossilifères du Langhien-Serravallien (-14 Ma   env. - âge Miocène moyen)

Accès au site

Observation des grès roux fossilifères du Langhien-Serravallien (-14 Ma   env. - âge Miocène moyen)

Accès

Sortir de Roquefort, vers le nord, par la rue du Pisque, en direction de Captieux (route D932). Après 3,5 km, tourner vers l’est en direction du pont de la Braise. Peu de temps avant d’atteindre l’Estampon, et après les ruines de la ferme de Tartas, la route coupe un large pare-feu qui correspond au passage d’un gazoduc. Le prendre vers le nord et les affleurements   sont à l’est, dans le front d’une ancienne petite exploitation de matériau d’empierrement.

Carte de localisation du site à visiter (© IGN, Convention N°0137/GIP ATGeRi)"
Carte de localisation du site à visiter (© IGN, Convention N°0137/GIP ATGeRi)

Localisation des affleurements décrits (© IGN 2009, Convention N°0137/GIP ATGeRi)"
Localisation des affleurements décrits (© IGN 2009, Convention N°0137/GIP ATGeRi)

Que voir ? Que conclure ?

Observation des grès roux fossilifères du Langhien-Serravallien (-14 Ma   env. - âge Miocène moyen)

Hydrogéologie  

Le réservoir du Miocène moyen est très discontinu avec des secteurs à bonne porosité   intersticielle et d’autres nettement moins productifs quand les faluns sont plus marneux. De plus, la proximité des Sables fauves au-dessus confère à l’eau une assez forte teneur en fer ferreux. Ce sont donc plutôt les réservoirs de l’Aquitanien qui sont captés par forages pour l’AEP   dans tout le secteur de Mont-de-Marsan.

Illustrations

Parcourez les affleurements   en cliquant sur les vignettes ci-dessous et découvrez les explications géologiques et interprétations hydrogéologiques.

Revenir en haut