Les karsts « littoraux »

Dans ces cas, l’agressivité de l’eau est liée au mélange eau douce/eau salée.
Les zones côtières sont des zones aussi sujettes aux circulations ascendantes et donc aux phénomènes de karstification hypogène. Dans ces zones, c’est l’eau salée qui joue le rôle principal dans l’effet de confinement des aquifères   côtiers (Spechler 1994). Sur les marges continentales, la terminaison des réservoirs, ainsi que les changements de faciès  , peuvent conduire à la fermeture latérale des réservoirs (Moussié, 1972) et donc produire une circulation ascendante des fluides (Figure 1).

Figure 1 - Représentation schématique de drainance ascendante dans deux configurations différentes reconnues en Médoc occidental d'après Moussié, 1972. A gauche : abscence d'exutoire par apparition de faciès imperméables. A droite : abscence d'exutoire par invasion d'eau salée dans les horizons aquifères."
Figure 1 - Représentation schématique de drainance ascendante dans deux configurations différentes reconnues en Médoc occidental d’après Moussié, 1972. A gauche : abscence d’exutoire par apparition de faciès imperméables. A droite : abscence d’exutoire par invasion d’eau salée dans les horizons aquifères.


Revenir en haut

La karstification et les différents systèmes karstiques