Règles de l’art pour les forages d’eau



La réalisation d’un forage est soumise à des exigences techniques qui sont décrites, étape par étape, dans les fiches suivantes, extraites du Guide d’application de l’arrêté interministériel du 11 septembre 2003 relatif à la rubrique 1.1.0 de la nomenclature eau : sondage, forage, puits, ouvrage souterrain non domestique :

  1. Les étapes de la procédure pour la réalisation d’un forage
  2. Les conditions d’implantation d’un forage
  3. Organisation d’un chantier de forage et prévention des risques de pollution
  4. Les conditions techniques de réalisation d’un forage : précautions particulières et foration
  5. Les conditions techniques de réalisation d’un forage : la cimentation
  6. Les conditions techniques de réalisation d’un forage : mise en place de la crépine, du massif filtrant, nettoyage et développement
  7. L’équipement de la tête d’un forage
  8. Les tests de pompages
  9. Les rapports de fin de travaux
  10. La surveillance de l’état du forage
  11. Les conditions d’abandon d’un forage

Abandon et comblement d’un forage

Comme cela est indiqué dans le guide de septembre 2003, tout forage abandonné doit être comblé par des techniques appropriées permettant de garantir l’absence de circulation d’eau et l’absence de transfert de pollution.

Une plaquette d’information a été réalisée par le BRGM concernant l’abandon et le comblement d’un forage. Ce document présente une synthèse des enjeux techniques et réglementaires liés à cette opération.

Revenir en haut