1.3 Hydrogéologie et hydrochimie des réservoirs

Axe 1 - Caractérisation géologique et hydrodynamique des réservoirs

À l’heure actuelle, la compréhension du fonctionnement des aquifères   de grands bassins sédimentaires repose en grande partie sur la corrélation des coupes géologiques disponibles aux puits en raccord avec la cartographie géologique de surface en bordure du bassin  . Ce premier axe vise à améliorer la connaissance des réservoirs carbonatés du Secondaire du nord-est du Bassin   aquitain à travers la combinaison de différents outils géologiques et hydrogéologiques : géométrie, changements de faciès  , propriétés hydrodynamiques, caractérisations hydrogéologique et hydrochimique.

Objectifs

  • A. Évaluer les propriétés hydrodynamiques des aquifères   et épontes
  • B. Caractériser la signature hydrochimique/isotopique des réservoirs
  • C. Mieux cerner les modalités d’écoulement à l’échelle régionale et les zones de mélange

Programme de travail

1. Caractérisation hydrogéologique

1 3 1Des travaux à l’échelle régionale seront menés afin d’améliorer la compréhension des modalités d’écoulement au sein du multicouche nord-aquitain. Ces travaux concernent entre autres l’établissement de cartes piézométriques et l’interprétation des données issues de pompages d’essai.
Phase démarrée en février 2021

Durée prévue 2 ans

Avancées

  • Février - mars 2020 : inventaire des données disponibles
  • Avril – Octobre 2020 : 39 pompages d’essai collectés depuis Infoterre ou dans des rapports de bureau d’études ont été réinterprétés sur la base de plusieurs modèle d’interprétation (Dewandel, 2018 / RP-67566). En 2022, d’autres pompages d’essais seront collectés voire acquis pour compléter les données disponibles et avoir une vision plus générale, par aquifère   des comportements des réservoirs. En 2022, des cartes piézométriques en hautes eaux et basses eaux seront élaborées
Valorisation des résultats


  • Liste des ouvrages consultable dans l’espace cartographique.

2. Caractérisation géochimique

1 3 2La compréhension des relations entre nappes   des aquifères   multicouches présents dans les bassins sédimentaires nécessite un suivi spatial et temporel des signaux géochimiques. Ce travail est effectué dans le cadre d’une thèse.
Phase démarrée en janvier 2020

Durée prévue 3 ans

Avancées

  • En septembre 2020, avril et septembre 2021, des campagnes de prélèvements ont été réalisées en hautes eaux et basses eaux sur des forages, sources et cours d’eau : les interprétations sont en cours.
Valorisation des résultats


  • Une présentation orale sera effectuée au colloque EuroKarst 2022 sous le titre : « Characterization of hydrogeological processes of karst  -influenced multi-layered aquifers of basin edge using statistical and geochemical approaches (northern Aquitaine basin, France »







Article mis à jour le 8 juin 2021

Revenir en haut