Etude prospective Massif des Landes de Gascogne 2050

Menée de janvier 2010 à décembre 2011, la prospective « Massif des Landes de Gascogne » s’est appuyée sur un groupe de travail multi-institutionnel et pluridisciplinaire, sur une équipe projet et sur un comité de pilotage.

Situées dans le Sud-Ouest de la France, les Landes de Gascogne
s’étendent sur environ 1,5 million d’hectares. L’activité forestière y est
spatialement dominante, et l’agriculture présente sous forme d’ilots,
le plus souvent irrigués.

Déjà mis à l’épreuve sur la période récente par deux tempêtes majeures (Martin en 1999 et Klaus en 2009), le massif forestier de pin maritime est également confronté à des attaques sanitaires récurrentes et à la menace permanente des incendies.

Au regard des nombreux enjeux présents, les incertitudes concernant le devenir des Landes de Gascogne sont grandes. Elles le sont d’autant plus
lorsqu’on envisage les enjeux de long terme : conséquences du changement
climatique, dynamiques d’urbanisation, ressources en eau, effet de la demande énergétique sur les industries du bois et la sylviculture…

Les évolutions en cours et à venir questionnent le devenir de la filière forêt-bois, son insertion dans les dynamiques territoriales et, plus largement, le devenir de ce territoire, notamment sur les questions liées à l’Eau, dans l’espace régional mais aussi national, européen, et mondial.

La prospective Massif des Landes de Gascogne lancée conjointement par
le Conseil Régional d’Aquitaine et l’INRA a élaboré des scénarios d’évolution
du Massif des Landes de Gascogne à l’horizon 2050 où les futurs possibles
de la forêt et de la filière prennent place dans des devenirs territoriaux
contrastés.

Le « système » Massif des Landes de Gascogne a été défini à travers une analyse des facteurs moteurs, de leurs évolutions passées, et de leur état actuel.

Ce système, structuré en sept composantes, a été complété par l’identification de facteurs de contexte. A partir d’une analyse des évolutions tendancielles, des ruptures possibles et des signaux faibles, plusieurs hypothèses d’évolution ont été formulées à l’horizon 2050.

Celles-ci ont été combinées selon des agencements, plausibles mais contrastés, pour construire quatre scénarios préliminaires. Ceux-ci ont été mis en débat avec les acteurs des territoires des Landes de Gascogne (Médoc, le Pays des Landes de Gascogne et le PNR des Landes de Gascogne,
le Pays Landes Nature Cote d’Argent et le Pays Adour Landes Océanes).

En complément, des présentations lors des séances du groupe de travail ont été réalisées par les experts sur le changement climatique (Hervé Le Treut), sur les enjeux liés à l’eau (Bernard Itier), sur la biodiversité (Antoine Kremer), sur les usages sociaux des forêts (Philippe Deuffic, Jeoffrey Dehez) et sur les dynamiques démographiques (Christophe Bergouignan).

A l’issue de ces réunions, quatre scénarios ont été établis par le groupe de travail ; ils présentent quatre évolutions possibles du Massif des Landes de Gascogne à l’horizon 2050.

Synthèse étude prospective -  PDF - 5.1 Mo"
Synthèse étude prospective

Le rapport de l’étude est consultable en suivant ce lien : https://echange-fichiers.inra.fr/get?k=fFa0SNhRhWhXNoagugk

Contact  :

INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE
147 rue de l’Université 75338 Paris Cedex 7
Tél. : + 33(0)1 42 75 90 00
Fax : + 33(0)1 42 75 91 72
www.inra.fr

Documents à télécharger

Revenir en haut

Actualités