« Grain d’sel » : projet de connaissance et de suivi des aquifères côtiers

Le projet « Grain d’sel » se propose de développer et de valider de nouvelles approches pour la connaissance et la métrologie des aquifères   côtiers.

Programme du projet

2014 graindsel anr
Lieux de développement économique et démographique intense, les zones côtières représentent des environnements fragiles à de nombreux égards, dont ceux concernant les intrusions salines au sein des aquifères   côtiers. Le fonctionnement et la dimension du biseau salé   dépendent de la géométrie, de la lithologie, des propriétés hydrodynamiques et du transport ainsi que des conditions d’exploitation. Le phénomène peut être local et variable dans le temps, voire plus régional.

En l’absence de gestion et de surveillance adéquates, ce phénomène peut avoir des conséquences environnementales et économiques importantes.
Classiquement des mesures directes ponctuelles de salinité permettent d’identifier, mais non d’anticiper les risques sur les ressources en eaux souterraines   du milieu littoral. Seule une approche systémique fondée sur la connaissance des aquifères   côtiers en termes de géométrie et de fonctionnement avec l’acquisition de données peut permettre d’envisager des systèmes de gestion et d’alerte.

Application à la surveillance des intrusions salines dans le bassin   sédimentaire du Roussillon (France)

Le projet se propose de développer et de valider de nouvelles approches pour la connaissance et la métrologie des aquifères   côtiers, à différentes échelles : régionale et locale.

L’utilisation couplée de ces différentes approches constitue une réelle innovation en matière de système d’instrumentation intégrée : leur confrontation et intégration permettent d’apporter des éléments de compréhension à la fois sur la géométrie complexe de ces aquifères  , et sur leur fonctionnement hydrodynamique, sur un site test, à savoir le bassin   du Roussillon (exemple représentatif des aquifères   côtiers sédimentaires hétérogènes issus du démantèlement des roches lors de l’orogenèse des massifs). La problématique se pose aussi sur d’autres zones littorales, comme le Bassin   d’Arcachon, en Aquitaine.
Une modélisation hydrodynamique 3D avec effet de densité, à une échelle locale et en régime transitoire sera établie pour, in fine, tendre vers le développement d’un système de surveillance et d’un système d’alerte des intrusions salines.

Partenaires du projet

2014 graindsel

  • BRGM  : équipe de recherche appliquée en hydrogéologie   des aquifères   complexes, et en outils de caractérisation innovants du sous-sol (géophysique aéroportée, hydrogéochimie, etc.).
  • BURGEAP  : partenaire industriel spécialisé dans le domaine de l’environnement, de l’ingénierie et plus particulièrement de la modélisation numérique des eaux souterraines  
  • Géosciences Montpellier  : équipe de recherche spécialisée dans les mesures de géophysique et d’hydrodynamique en forage
  • ImaGeau  : partenaire industriel spécialisé dans le développement de systèmes autonomes innovants de surveillance à long terme du sous-sol
  • UPVD/IMAGES  : équipe de recherche dédiée à la dynamique des environnements côtiers

Réunion finale du projet

Une réunion finale du projet « Grain d’sel » sera organisée par le BRGM et les partenaires du projet, le mercredi 19 février 2014 à Perpignan (Pyrénées-Orientales).

L’objectif de la journée est d’échanger sur les solutions intéressantes à promouvoir et développer, pour la gestion des aquifères   côtiers, sur la base des résultats du projet et des dispositifs de suivi existants.

Pour en savoir plus sur le programme de la journée.
Pour s’inscrire à la journée.

Revenir en haut

Actualités