Parution du numéro 27 de « Lignes d’Eau »

L’ Agence de l’Eau Adour-Garonne édite « Lignes d’Eau », une lettre d’informations à parution mensuelle.

Chaque numéro vous propose des articles, des brèves, et des rendez-vous, ainsi que des découvertes, notamment de sites Web, d’évènements ou d’éditions.

Consultez le numéro 27 de « Lignes d’eau » du mois de septembre 2012.

Dans ce numéro, la parole est donnée à Claude Miqueu, Président de la commission planification du comité de bassin   :

"1996 - 2009 Premier SDAGE
2010 - 2015 Deuxième SDAGE
2016 - 2021 Troisième SDAGE
Notre ambition partagée : atteindre le bon état pour 60% de nos masses d’eau en 2015 et à 100% d’ici à 2027.

Notre vigilance commune : accompagner concrètement l’économie de notre bassin   dans une évolution irréversible vers une politique de développement durable.
L’année 2012 marque l’entrée dans le prochain cycle de planification (2016-2021) fixé par la DCE qui prévoit les travaux de révision du SDAGE et de son PDM actuels. Il s’agira d’abord d’identifier les « questions importantes » du bassin  , ainsi que de préparer le calendrier et le programme de travail de cette révision."

Parmi les autres thèmes concernant l’Eau abordés dans cette lettre :

  • Agence vous convie à une conférence sur les eaux souterraines   : Le 25 octobre, l’Agence organise dans ses locaux une conférence publique. Intitulée « L’eau souterraine : comprendre les enjeux dans le Sud-Ouest », elle sera donnée à trois voix : Pierre Marchet (Agence), Philippe Roubichou (BRGM) et Alain Dupuy (Université de Bordeaux).

Les conférenciers présenteront notamment :
les relations des eaux souterraines   avec les autres milieux aquatiques (rivières, lacs, estuaires et littoral, zones humides) ; les enjeux en termes de milieux, d’usages et d’activités ; les dispositions concrètes mises en œuvre pour valoriser et préserver cette eau précieuse.

Inscription (facultative) et demande d’informations : contact eau-adour-garonne.fr | www.eau-adour-garonne.fr

  • Trois questions à Guy Pustelnik, directeur d’EPIDOR : Vous organisez la deuxième édition des états généraux de la Dordogne. Pourquoi ? Quelles actions avez-vous entreprises suite aux premiers états généraux ? Concrètement, qu’attendez-vous de cette manifestation ?
  • Les 9es assises nationales de l’ANC se tiendront à Aurillac (15) les 10 et 11 octobre : L’agence de l’eau Adour-Garonne accompagne les collectivités depuis plus de vingt ans dans la mise en œuvre de l’assainissement non collectif. Si l’objectif initial visait la réduction des points noirs de pollution domestique individuelle, cette politique s’est progressivement structurée jusqu’à promouvoir le traitement individuel comme une réponse à part entière concourant aux actions de préservation des milieux et des usages.
  • Clarification et harmonisation des règles pour l’assainissement non collectif : Les règles régissant l’ANC (assainissement non collectif) ont changé depuis le 1er juillet 2012. La réglementation repose sur trois logiques :mettre en place des installations neuves conformes aux prescriptions techniques en vigueur ; réhabiliter prioritairement les installations existantes présentant un danger pour la santé des personnes ou un risque avéré de pollution pour l’environnement ; s’appuyer sur les cessions pour accélérer le rythme de réhabilitation des installations existantes non conformes.
  • L’ANC dans le bassin   Adour-Garonne : En quelques chiffres, l’assainissement non collectif, c’est : 1,2 million d’installations environ en place, 600 SPANC qui effectuent les contrôles et vérifient la conformité de ces installations à la réglementation, 100 000 diagnostics ou contrôles de bon fonctionnement et 20 000 contrôles mis en œuvre chaque année.
  • Et bien d’autres …. « A lire », « A voir », « A découvrir », « Sur la toile »

Pour en savoir plus :

Revenir en haut

Actualités