Parution du numéro 45 de « Lignes d’eau »

L’Agence de l’Eau Adour-Garonne édite « Lignes d’Eau », une lettre d’informations à parution mensuelle.

Chaque numéro propose des articles, des brèves, et des rendez-vous, ainsi que des découvertes, notamment de sites Web, d’évènements ou d’éditions.


Le numéro 45 de « Lignes d’eau » du mois de mai 2014 est consultable dès à présent.


Le projet de SDAGE et de PDM 2016-2021 avance

Projet SDAGE 2016-2021
Depuis décembre 2013, le grand chantier de la mise à jour du Schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux (SDAGE) du bassin   Adour-Garonne, ainsi que de l’élaboration du Programme De Mesures (PDM) qui lui sera associé, mobilisent de nombreux experts techniques au sein de l’Agence de l’Eau, de l’ONEMA et des services de l’Etat.

Le projet va être soumis à l’avis de plusieurs instances, qui devront notamment s’exprimer sur l’objectif de reconquête du bon état des eaux pour 2021 et examiner si les orientations que le SDAGE veut donner à la politique de l’eau, déclinées dans le Programme De Mesures, sont à la hauteur de cet objectif.
De mi-décembre 2014 à mi-juin 2015, des consultations seront engagées auprès des partenaires institutionnels et du grand public, qui auront donc aussi l’occasion de s’exprimer sur ce document fondateur de la politique de l’eau dans le Bassin  .

Eaux souterraines : qu’en est-il ce printemps ?

1405 bulletin
La très grande majorité des réservoirs (87 %) affiche un niveau normal à supérieur à la normale.

Le niveau des nappes   au 1er avril 2014 est hétérogène d’une région à l’autre. Parmi les nappes   qui présentent les situations les plus favorables en cette période de l’année, avec des niveaux supérieurs à la normale, à la faveur d’épisodes de recharge hivernale marqués, on peut citer, par exemple, les nappes   alluviales de la Garonne aval et de la Dordogne avec des niveaux qui ont profité de façon significative des pluies d’hiver.
En ce printemps, on se situe sur la période habituelle de bascule entre recharge et stabilisation des nappes   d’eau souterraines, avant la période habituelle de baisse des niveaux :

  • 26 % des points de suivi affichent un niveau stable,
  • 41 % un niveau déjà en baisse,
  • 33 % présentent des niveaux en hausse.

Cette situation est assez normale pour la saison. La stabilisation et le passage progressif vers une baisse plus généralisée des niveaux, devrait se confirmer sur les prochains mois.

Pour plus de détails, reportez-vous aux bulletins du BRGM :

A lire

1405 brochure
La synthèse du séminaire national sur « la contamination chimique des milieux aquatiques », des 17 et 18 juin 2013, organisé par l’ONEMA et l’INERIS est disponible. Elle est référencée sur le portail national « Les documents techniques sur l’eau ».

Revenir en haut

Actualités