Parution du numéro 36 de « Lignes d’eau »

L’ Agence de l’Eau Adour-Garonne édite « Lignes d’Eau », une lettre d’informations à parution mensuelle.

Chaque numéro propose des articles, des brèves, et des rendez-vous, ainsi que des découvertes, notamment de sites Web, d’évènements ou d’éditions.


Le numéro 36 de « Lignes d’eau » du mois de juin 2013 est consultable sur : http://cgi.dolist.net/

L’Evènement : Signature du contrat territorial “Re-Sources”

evenement0613
Le 2 juillet prochain, tous les acteurs concernés(1) signeront, à Angoulême, le contrat territorial Re-Sources des aires d’alimentation des captages Grenelle (AAC) pour le département de la Charente.
Dix captages d’eau potable y ont été classés prioritaires au sens du Grenelle. Trois d’entre eux ont fait l’objet d’un premier plan d’action territorial (PAT) de 2008 à 2012, en cours d’évaluation. Les sept autres, concernant six AAC et sept collectivités, se sont engagés en 2010 dans la démarche Re-Sources, afin de ne pas mobiliser le dispositif réglementaire des “zones soumises à contraintes environnementales” (ZSCE), si la dynamique de territoire et les résultats étaient au rendez-vous.
Afin de mutualiser leurs moyens, les collectivités ont mandaté le Syndicat d’Harmonisation en Eau Potable (SHEP) pour réaliser le diagnostic des pressions et le plan d’actions. La commission des interventions de l’Agence de l’Eau a concrétisé cette démarche en validant ce contrat le 25 mai 2012.
Un contrat unique pour les six AAC individualise les programmes d’action de chacune. Il prévoit l’implication directe de la Chambre d’Agriculture et des autres organismes professionnels agricoles (AGROBIO, FRCIVAM - Fédération régionale des centres d’initiatives pour valoriser l’agriculture en milieu rural-, coopératives, négoce) pour le portage d’actions à destination des agriculteurs des territoires. Ce portage se fera via des conventions tripartites entre les organisations professionnelles agricoles (OPA(2)) pour l’expertise et la réalisation, les collectivités-SHEP (coordination, contrôle, appui technique et organisationnel) et l’Agence de l’Eau (financeur) qui seront signées également le 2 juillet.
En 2014, les collectivités concernées par les trois AAC ayant fait l’objet d’un PAT pourront rejoindre par avenant ce contrat de territoire qui constituera alors la pierre angulaire du travail à mener pour toutes les AAC Grenelle du département.

1- L’État, les 7 collectivités porteuses de projet, le SHEP, l’Agence de l’Eau, le département de la Charente, AGROBIO Poitou-Charentes, la Chambre d’Agriculture, Coop de France Poitou-Charentes, la FRCIVAM et le Négoce Agricole Centre-Atlantique
2- OPA : Chambre d’Agriculture, coopératives et négoces agricoles, CIVAM et AGROBIO

Focus : le SAGE Garonne

focus0613
L’émergence d’un SAGE sur la vallée de la Garonne est en débat depuis la fin des années 1990, pour remédier à la rareté des ressources en eau en été et en automne, aux inondations
(68 000 ha de plaine concernés), ainsi qu’aux pressions des usages pouvant altérer la qualité de l’eau et menacer l’écosystème du corridor fluvial.
Par son approche pluridisciplinaire et intégrée de la gestion des eaux d’un territoire, le SAGE est un outil privilégié pour retrouver le bon état des eaux et des milieux aquatiques. Sur le millier de cours d’eau concernés, seulement 17 % sont actuellement en bon état. Il faudra avoir doublé ce pourcentage en 2015, le reste des cours d’eau ayant un objectif de bon état pour 2021, voire 2027, compte tenu des difficultés du territoire. L’ensemble des nappes   alluviales a un objectif de bon état pour 2021.
Après la phase préliminaire (2007/2010), le SAGE est en phase d’élaboration jusqu’à fin 2015. Il sera mis en œuvre et suivi de fin 2016 à environ 2025.

  • Une CLE opérationnelle
    Installée le 10 décembre 2010, la CLE (Commission Locale de l’Eau comprenant 87 membres, 5 membres associés, 3 collèges, des groupes thématiques et des commissions géographiques) du SAGE Garonne est désormais dans la phase opérationnelle de l’établissement de l’état des lieux, après la phase de structuration de ses instances et du choix de la structure porteuse (le Syndicat Mixte d’Etudes et d’Aménagement de la Garonne -SMEAG-, la CLE restant l’organe décisionnel mais sans personnalité morale ou juridique et sans moyens de fonctionnement).
    Depuis le 1er janvier 2013, le 10ème programme d’intervention de l’Agence de l’Eau permet de financer à 70% l’animation et les études conduites par le SMEAG dans le cadre du SAGE. Elle finance à hauteur de 50 % les actions de communication. Afin de compléter à hauteur de 80 % ces financements, des fonds européens sont mobilisés via le FEDER. L’autofinancement, soit 20 %, est assuré par le SMEAG grâce aux contributions de ses collectivités membres.
  • Un territoire de plus de 7 500 km2
    Depuis le Val d’Aran où elle prend sa source   jusqu’à l’estuaire de la Gironde, la Garonne draine un vaste bassin   versant de deux régions (Aquitaine et Midi-Pyrénées) et sept départements (Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Gers, Tarn-et-Garonne, Ariège, Lot-et-Garonne, Gironde). Près de 1,5 million d’habitants sont concernés.

La belle réussite de « Eau, l’expo » au Museum d’Histoire naturelle de Toulouse

chiffres0613
113 462 visiteurs enregistrés le 16 juin, date de clôture de l’exposition temporaire consacrée à l’eau au Muséum d’histoire naturelle de Toulouse !
Inaugurée en février 2012, prévue pour être accrochée jusqu’en décembre, son succès a conduit à la prolonger jusqu’à ces jours derniers. Elle aura marqué l’année européenne de l’eau et sensibilisé son vaste public aux relations entre l’eau et la vie, l’eau et l’Homme, l’eau et les sociétés. Aux côtés de la Ville de Toulouse et d’EDF, l’Agence de l’Eau a participé à cette démarche pédagogique et citoyenne qui avait été labellisée au titre du Forum mondial de l’eau qui s’est tenu à Marseille en 2012.

A lire, à découvrir

  • Wikhydro : le wiki des hydrosystèmes - Commissariat général au développement durable, coll. Le point sur, n°163, juin 2013 1306 wiki
    La nécessité de stimuler la publication des savoirs détenus par les spécialistes et les experts des organismes du réseau scientifique et technique (RST) et des services du ministère chargé du développement durable a été à l’origine de la mise en place de WIKHYDRO. Plate-forme collaborative ouverte aux acteurs du domaine de l’eau au sens large et accessible au grand public, ce wiki a vocation à recueillir et à diffuser le savoir-faire des organismes du RST, offrant ainsi une vitrine aux compétences de ses agents. Il s’agit de créer un corpus de connaissances sur les hydrosystèmes, à la fois interdisciplinaire (hydrologie, métrologie, modélisation) et pratique (état de l’art), de thésauriser les savoirs de métiers à haute technicité et en évolution rapide et d’assurer une veille pour recenser les innovations. Après une année et demie de fonctionnement, l’expérience est concluante. Tant par les quelque 700 pages disponibles, que par une fréquentation, qui a atteint 1 200 visites mensuelles. WIKHYDRO est devenu pour le ministère, le RST et leurs agents, un outil de visibilité et de valorisation reconnu pour sa pertinence, au point de servir de référence à d’autres wikis dans les domaines du changement climatique, de la géotechnique ou de la biodiversité.
  • « Etre water responsable » - Un livret édité par l’Agence en co-production avec l’association « Odyssée : du flocon à la vague ».
    Destiné aux jeunes et au grand public, il a pour vocation d’informer chacun sur l’impact de nos habitudes quotidiennes sur la consommation en eau et propose des gestes de bonnes pratiques.

En Bref

  • Révision du SAGE Nappes   Profondes de la Gironde
    Le 18 mars dernier, la Commission Locale de l’Eau du SAGE Nappes   profondes de Gironde a adopté la nouvelle version du SAGE. Prise à l’unanimité, cette décision clôture trois années de travail concerté et valorise l’expérience acquise depuis l’approbation de la première version du SAGE, en 2003, en matière de gestion des nappes   profondes et d’optimisation de leurs usages.
    L’arrêté préfectoral approuvant cette nouvelle version du SAGE sera officiellement signé par Monsieur le Préfet de la Région Aquitaine, Préfet de la Gironde, le 18 juin en présence de l’ensemble des membres de la Commission Locale de l’Eau, dont l’Agence de l’Eau qui accompagne le SAGE et ces actions depuis le début de la démarche.
  • « L’irrigation en France. Etat des Lieux, enjeux et perspectives. » 1306 breve irrigation
    Dominique Rollin et Samy Bouarfa consacrent le n° 11 de la revue Eau et territoires (revue de l’irstea - 24 mai 2013) à ce thème.
    Si la France est considérée comme un pays à la ressource en eau confortable, les pouvoirs publics sont toutefois confrontés à des problèmes de gestion quantitative car les usages de l’eau sont de plus en plus nombreux et souvent concurrents. Dans ce contexte, l’irrigation agricole suscite de multiples tensions sur le plan territorial, car cet usage de l’eau pour l’agriculture implique des prélèvements importants de la ressource dans des périodes où celles-ci peuvent être limitées.
  • Qualité des eaux et phytosanitaires, le dernier bilan 1306 breve phyto
    L’Agence de l’Eau vient de publier le bilan 2012 de la qualité des eaux du bassin   Adour-Garonne au regard des phytosanitaires. Sur les rivières, les résultats s’accompagnent de l’évolution de la pression phytosanitaire depuis 2006. Le document comprend également les résultats 2011 sur les eaux souterraines  , et les données issues du suivi des eaux littorales en 2010, et des lacs de 2009 à 2011.

Revenir en haut

Actualités