Nouvel itinéraire hydrogéologique en ligne, à la découverte du Fumélois (Lot-et-Garonne)



Dans le cadre de son « Atlas des itinéraires hydrogéologiques », le SIGES Aquitaine vous propose de partir explorer :

  • les formations du Jurassique, du Crétacé supérieur et du Tertiaire dans le Fumélois avec l’itinéraire hydrogéologique N°6. rubon75 52a87 C’est l’occasion de découvrir les principaux réservoirs des nappes   de l’extrême nord-est du département de Lot-et-Garonne, et les imperméables les séparant.

L’excursion propose de parcourir huit sites, présentant :

  • une formation régionalement imperméable du Jurassique :
    • les calcaires micritiques   et marno-calcaires du Kimméridgien supérieur,
  • des formations régionalement aquifères   du Crétacé supérieur :
    • les calcaires karstifiés du Coniacien,
    • les calcaires gréseux du Turonien supérieur,
  • une formation éocène localement aquifère   :
    • les argiles et sables kaoliniques de l’Yprésien (éocène inférieur),
  • des formations oligocènes localement aquifères   :
    marno-calcaires - sortie de Fumel (site 1)"
    marno-calcaires - sortie de Fumel (site 1)

Ce nouvel itinéraire est téléchargeable sous forme de fiches de balade (une par site).

Les fichiers de coordonnées GPS sont également accessibles.

L’itinéraire de la balade passe à proximité de plusieurs sites de gisements préhistoriques remarquablement riches, dont le site éponyme du Sauveterrien, défini par les gisements du Martinet et de Roc d’Allan, est caractérisé par ses pointes microlithiques.

château de Bonaguil"
château de Bonaguil

Enfin cette balade ne peut pas se faire sans passer par un des sites les plus touristiques du secteur : le château-fort de Bonaguil, dont la masse imposante se détache dans le ciel, sur un éperon rocheux, à la confluence de deux vallons. Édifié à partir de 1477 par Béranger de Roquefeuil, sa construction dura 40 ans, alors que les premiers châteaux de style Renaissance voyaient le jour sur les bords de la Loire. Ce nid d’aigle féodal, dont la conservation est remarquable car il ne fut pratiquement jamais attaqué, semblait dès son époque être un anachronisme avec ses deux enceintes, ses cinq tours et son donjon à pans coupés.

Rendez-vous sur :

Revenir en haut

Actualités