Parution du numéro 37 de « Lignes d’eau »

L’ Agence de l’Eau Adour-Garonne édite « Lignes d’Eau », une lettre d’informations à parution mensuelle.

Chaque numéro propose des articles, des brèves, et des rendez-vous, ainsi que des découvertes, notamment de sites Web, d’évènements ou d’éditions.


Le numéro 37 de « Lignes d’eau » du mois de septembre 2013 est consultable sur : http://cgi.dolist.net/


Edito : « Des débats mondiaux pour alimenter nos réflexions locales »

Claude Miqueu, président de la commission planification du comité de bassin Adour-Garonne, vice-président du conseil général des Hautes-Pyrénées"
Claude Miqueu, président de la commission planification du comité de bassin Adour-Garonne, vice-président du conseil général des Hautes-Pyrénées

Les délégués venus de 46 pays, de tous les continents, à l’Assemblée générale mondiale du RIOB (Réseau International des Organismes de Bassin  ) à Fortaleza (Brésil, du 13 au 16 août 2013), au-delà des aspects statutaires du fonctionnement du Réseau mondial, ont confronté l’état d’avancement de leurs plans de gestion de bassin   (SDAGE pour la France), la mise en œuvre des actions concrètes de gestion des ressources, la réalisation des programmes de mesures et des investi-ssements prioritaires pluriannuels.
Ces délégués se sont inquiétés de l’état des ressources en eau douce dans le monde, de plus en plus utilisées, gaspillées et polluées, dans des écosystèmes aquatiques trop souvent menacés, voire détruits.

La déclaration finale adoptée à l’unanimité, fait un constat alarmant. Dans le contexte des changements mondiaux, notamment climatiques, l’amélioration de la gouvernance, dans le respect de l’environnement, sera une des clefs essentielles du développement durable et de la lutte contre la pauvreté.
Le message est clair. Il doit être aussi entendu en Adour-Garonne : la gestion intégrée des ressources en eau dans les bassins s’impose partout dans le Monde. Un financement durable doit être garanti en investissement et en fonctionnement, sur la base de l’application des principes « pollueur - payeur » et « utilisateur - payeur ». Le pacte mondial pour une meilleure gestion des bassins, initié par le RIOB au Forum mondial de l’Eau à Marseille en mars 2012, est signé aujourd’hui par 128 pays.
Au moment où nous engageons la préparation du SDAGE 2016-2021, ces conclusions doivent imprégner nos travaux.

Focus : « Tout savoir sur AMENAG’EAU »

1309 Amenageau
Le 7 octobre, l’Agence de l’Eau Adour-Garonne et le conseil général de Gironde organisent une journée d’information pour expliquer aux gestionnaires de l’eau et aux aménageurs du territoire cette nouvelle mission d’assistance territoriale sur l’AMENAGement du territoire et l’EAU.

Objectif : faciliter le dialogue entre les acteurs de l’eau et ceux de l’aménagement du territoire. Avec AMENAG’EAU, le conseil général propose une offre de service innovante et unique en France, qui vise de façon pragmatique et très opérationnelle à une meilleure articulation entre l’eau, l’aménagement du territoire et l’urbanisme.
Cette mission s’inscrit dans l’accord-cadre signé entre l’Agence de l’Eau et le conseil général pour toute la durée du 10ème programme d’intervention de l’Agence de l’Eau (2013-2018). 2013 est consacré à son lancement et à la définition d’outils et de méthodes nécessaires à son bon fonctionnement, ainsi qu’à la définition d’indicateurs de suivi. Intéressant les communes rurales, elle est complémentaire de la mission
d’A’Urba sur l’aire de la métropole bordelaise.
La protection de l’eau et des milieux aquatiques, la maîtrise des usages et la gestion cohérente de la ressource en eau représentent des enjeux majeurs à court et à moyen terme pour l’aménagement du territoire girondin. Aujourd’hui, il s’agit de poursuivre les efforts engagés par tous les acteurs de l’eau et de sensibiliser à cette problématique l’ensemble des aménageurs de l’espace, notamment pour conserver, restaurer ou atteindre le bon état des eaux, conformément aux directives européennes. Pour permettre aux “aménageurs” de s’orienter vers un urbanisme économe des ressources en eau, tout en contribuant au développement nécessaire du territoire, il est nécessaire de renforcer les liens entre eau et aménagement du territoire : gérer une ressource telle que l’eau, n’est-ce pas aussi interroger l’avenir d’un territoire, pour mieux le construire ?

7 octobre 2013 à partir de 13h30, jusqu’à 17 heures - Amphithéâtre Badinter - Immeuble Gironde, esplanade Charles de Gaulle - Bordeaux."
Préinscription : Céline Debrieu-Levrat - c.debrieu-levrat cg33.fr - Tél. 05 56 99 34 14

En Bref : « Pesticides et eau potable, comment agir ? »

1309 Pesticides
Les ministères de l’agriculture et du développement durable viennent d’éditer un guide “Plans d’action de protection d’aire d’alimentation de captage   en eau potable”.
La maîtrise des pollutions liées à l’utilisation des engrais et pesticides passe par des plans d’action visant à protéger les aires d’alimentation des captage   d’eau potable. Conçu sous forme de fiches thématiques, il apporte des éléments aux questions les plus classiques dans ces démarches. Comment construire un plan d’action ? Quels outils pour une action contractuelle avec les agriculteurs ? Quelles actions pour une maîtrise du foncier et des usages ? Quelles actions pour les usages non agricoles ? et bien d’autres…
Découvrez le guide.

En Bref : « Protection des aires d’alimentation de captage   contre les pollutions diffuses »

1309 Aire alimentation
La première édition du séminaire Polldiffeau aura lieu à Paris du 18 au 20 septembre 2013. ce séminaire, organisé par l’ONEMA et l’ASTEE (association scientifique et technique pour l’eau et l’environnement), a pour objectif de proposer aux collectivités distributrices d’eau potable des outils et méthodes pour la protection de leurs bassins d’alimentation de captage   contre les pollutions diffuses, principalement d’origine agricole.
L’IRSTEA, l’EPTB Fleuve Charente et l’Agence de l’Eau Adour-Garonne présenteront à cette occasion modcHar (projet de modélisation intégrée du bassin   de la Charente), projet engagé en 2008 et mené en collaboration entre ces 3 partenaires, la Chambre Régionale d’Agriculture de Poitou-Charentes et le BRGM Poitiers.

Objectif : développer une méthode et des outils sur le bassin  , transférables aux gestionnaires locaux, afin de tester des hypothèses d’évolution des activités agricoles et d’en estimer les conséquences en termes d’impacts sur la qualité de la ressource en eau, superficielle et souterraine.

Rappel : « Journée technique zéro pesticide à Ayen le 20 septembre 2013 »

img zero pesticide
Cette journée est placée sous la thématique « Entretien des espaces publics : moins de chimie et plus de fleurs », de 9h30 à 16h30.
Téléchargez le programme.



Revenir en haut

Actualités