Parution du numéro 28 de « Lignes d’Eau »

L’ Agence de l’Eau Adour-Garonne édite « Lignes d’Eau », une lettre d’informations à parution mensuelle.

Chaque numéro vous propose des articles, des brèves, et des rendez-vous, ainsi que des découvertes, notamment de sites Web, d’évènements ou d’éditions.

Le numéro 28 de « Lignes d’eau » du mois d’octobre 2012 est consultable sur : http://cgi.dolist.net/

Marc Abadie, Directeur général de l’agence de l’eau, parle du 10éme programme de l’agence approuvé par le conseil d’administration

"Les moyens de la politique publique de l’eau pour les six prochaines années (2013/2018) dans le bassin   Adour-Garonne sont désormais connus : à hauteur de 1,9 milliard d’euros, sans augmentation de la pression fiscale sur les usagers et avec un rééquilibrage léger des contributions.

Aux côtés des acteurs de l’eau sur les territoires, notamment les élus et collectivités, ce nouveau programme répond aux grands enjeux de l’eau dans le sud-ouest : préservation de l’eau potable, réduction des pollutions diffuses, restauration du fonctionnement des milieux aquatiques, gestion de la ressource dans un contexte de changement climatique. De nouveaux domaines d’intervention comme la gestion des eaux pluviales ou la prévention des inondations sont à signaler.

Ce 10e programme, en augmentation de 23 %, vise l’objectif ambitieux de 60 % des rivières et eaux souterraines   en bon état, conformément à la directive   cadre sur l’eau (DCE). En termes de méthode, le programme proposera des aides priorisées, plus sélectives, encouragera les partenariats au service des milieux aquatiques, renforcera la solidarité urbain/rural, développera une politique territorialisée (littoral, montagne…).
Notre conseil a rendez-vous le 25 octobre prochain pour voter les modalités d’action de ce 10e programme, afin d’en permettre la mise en œuvre dès le 1er janvier 2013."

Parmi les autres thèmes concernant l’Eau abordés dans cette lettre :

  • L’eau et l’avenir des territoires à l’honneur  : L’ Agence organise les 26 et 27 novembre prochains à Toulouse un colloque « L’eau et l’avenir des territoires », destiné principalement aux élus et aux cadres territoriaux. Objectif : partager un nouveau regard sur l’eau et le développement des territoires, nourrir la réflexion sur l’évolution de la décentralisation et de l’intercommunalité, favoriser l’échange entre acteurs et promouvoir des approches nouvelles, dans le contexte de la préparation de l’acte III de décentralisation voulu par le Gouvernement.
  • Trois questions à Pierre Marchet, hydrogéologue à l’Agence) : Pourquoi l’Agence propose-t-elle au grand public une conférence sur les eaux souterraines   ? Cette conférence se fera à trois voix. Qui sont les deux autres conférenciers ? Concrètement, quels sujets allez-vous aborder ?
  • Enjeux de l’eau : votre avis compte ! : Du 1er novembre 2012 au 30 avril 2013, le comité de bassin   Adour-Garonne consulte les partenaires institutionnels et le grand public sur les « Questions importantes du bassin   Adour-Garonne », c’est-à-dire sur les sept principaux enjeux pour l’eau identifiés sur ce territoire et pour lesquels il est nécessaire de recueillir l’avis du public et des partenaires. Cette consultation doit permettre de préparer les nouveaux SDAGE et PDM 2016-2021.
  • Un nouveau directeur à la délégation de Bordeaux : Patrick Flour vient de prendre la direction de la délégation de l’Agence à Bordeaux. Il dirigeait jusqu’alors celle de Brive, qu’il avait rejointe en 2010, après avoir assuré à l’Agence diverses fonctions, dont la direction du département des collectivités territoriales après celle du département de l’industrie. Il remplace à Bordeaux Vincent Hammel, parti à la retraite après 15 années de bons et loyaux services à la tête de cette délégation. Il avait auparavant assuré le poste de chef de service « ressources en eau » à l’Agence.
  • L’agriculture bio a le vent en poupe : Dans le bassin   Adour-Garonne, les 5 422 exploitations déjà converties ou en conversion « agriculture biologique » couvrent 221 794 ha (fin 2011), soit plus de 4 % de la surface agricole utile, en progression de +1,4 % par rapport à 2009. A noter que la région Midi-Pyrénées fait partie des trois régions françaises ayant le plus augmenté en nombre d’exploitations (+ 12 %) et en superficie consacrée à l’agriculture bio (+ 13 %).
  • A lire, Sur la toile, A voir : ….. :

Les anciens numéros de « Lignes d’Eau » sont à consulter
ici.

Revenir en haut

Actualités